Consommation d’huile : qu'est-ce qui est normal ?

Obligé de vous garer parce qu'un témoin s’éclaire sur le tableau de bord? Le voyant d’huile peut s'allumer aux moments les plus inopportuns. Ce voyant stressant peut indiquer, entre autre, que le niveau d'huile est trop bas. Mais il peut aussi indiquer une pression d'huile anormale, un filtre à huile encrassé, un dysfonctionnement de la pompe à huile voire un capteur ou un câblage défectueux.

Si le niveau d'huile est trop bas, il est facile d'y remédier en faisant l'appoint juste en dessous du niveau maximum autorisé. Utilisez toujours le type d'huile prescrit par le constructeur et faites l'appoint nécessaire jusqu'à ce que le témoin lumineux du tableau de bord s'éteigne à nouveau. Reste à présent à trouver la raison de cette baisse du niveau d'huile. Cela peut être dû à une consommation d'huile excessive ou à une fuite.


Qu'est-ce qu'une consommation excessive d’huile?

Les conducteurs de voitures modernes ne sont plus toujours habitués à devoir faire l'appoint d'huile. Ils s'attendent à ce que le respect des intervalles d'entretien normaux suffise à maintenir l'huile au niveau requis. Cependant, une consommation normale d'huile se produit également dans les voitures modernes. Cela peut signifier que le volume d’un moteur entre les niveaux minimum et maximum (1 litre en moyenne) n'est pas suffisant pour couvrir un intervalle de vidange.

Mais qu'est-ce qu'une consommation normale? Les définitions utilisées par les constructeurs automobiles à cet égard varient considérablement. Lorsqu'un constructeur parle d'une consommation « normale » de 1 litre tous les 1500 kilomètres, un autre peut utiliser une norme de 1 litre tous les 5000 kilomètres.

En général, l'utilisateur ne refait l'appoint d'huile que s'il y a une raison de le faire, ce qui, dans la pratique, ne se produit que lorsque le voyant s'allume. Si la consommation d'un véhicule est supérieure à ce que le constructeur considère comme « normal », elle est considérée comme « excessive » et une cause doit être trouvée.
Jusqu'à une date assez récente, la consommation d'huile des moteurs à carburant était nettement supérieure à ce qu'elle est aujourd'hui. Il y a 40 ans, l'huile devait être changée tous les 2000 à 5000 kilomètres et il était nécessaire et courant de refaire l'appoint d'huile dans l'intervalle.

Certains véhicules modernes ont des intervalles de vidange d'huile flexibles, allant de 10.000 km à 50.000 km. Avec des intervalles aussi longs, il n'est pas rare qu'un complément en huile soit nécessaire entre les intervalles de vidange prescrits. Il est donc important de vérifier régulièrement le niveau d'huile et d'avoir avec soi un bidon contenant l' huile moteur adéquate, telle que prescrite par le constructeur automobile, au cas où vous auriez besoin de faire l'appoint pendant le trajet.
Remarque : les moteurs modernes de la plupart des marques de voitures n'ont plus de jauge d'huile. La lecture du niveau est uniquement possible via le tableau de bord.

Quel que soit le kilométrage, les constructeurs recommandent de changer l'huile tous les 12 à 24 mois, même si l'intervalle de kilométrage n'a pas été atteint. Si vous ne respectez pas les intervalles de vidange d'huile d'une voiture neuve, vous risquez d'annuler tout ou une partie de la garantie du constructeur.


Comment se produit une consommation excessive d’huile?

La cause la plus simple de la consommation d'huile est la fuite du carter, appelée fuite externe Pour le vérifier, regardez l'endroit où vous garez la voiture et vérifiez qu'il n'y a pas de taches d'huile. Une inspection visuelle sous la voiture peut également révéler la fuite.
La consommation interne d'huile est plus difficile à déterminer. En effet, l'huile peut brûler en raison de diverses causes, notamment : les défauts de construction, les conséquences de défauts techniques, l'usure des segments de piston / des tiges de soupape ou un mauvais fonctionnement du turbocompresseur. Il existe un grand nombre d'autres causes, mais nous nous limiterons à la consommation excessive d'huile dans des conditions normales, due à la « combustion ».
La combustion est la principale cause de la consommation excessive d'huile. En raison d'une mauvaise étanchéité entre les segments de piston et la paroi du cylindre, l'huile pénètre dans la chambre de combustion, où elle est consommée et brûlée. Cela provoque la fumée bleue de l'échappement que l'on voit parfois. Les autres causes courantes de consommation excessive d'huile sont les suivantes : une contamination dans la chambre de combustion, un segment de piston grippé ou le polissage de la paroi du piston, ce qui réduit l'effet d'étanchéité.

D'autres causes, plus courante, sont l'utilisation d'une huile inadaptée, d'une huile de mauvaise qualité ou d'une trop grande quantité d'huile dans le carter.


Un manque d'huile moteur dû à une consommation excessive d'huile entraîne un manque de lubrification et surtout de capacité de refroidissement, avec un risque immédiat d'endommagement du moteur. Un manque d'huile dû à la consommation d'huile peut également provoquer des problèmes au niveau du système de post-traitement des gaz d'échappement (comme le DPF, filtre à particules diesel, ou le PPF, filtre à particules essence), ce qui peut également entraîner des dommages coûteux.


Augmentation temporaire de la consommation d'huile

Dans certains cas, après une vidange avec une marque d'huile différente, le véhicule peut temporairement consommer plus d'huile. Cela peut se produire même si une huile ayant les mêmes spécifications et les mêmes agréments officiels d'usine est utilisée. Cela peut être dû à un ensemble d'additifs dans l'huile qui agit différemment et fournit donc un effet de nettoyage différent. Après 3000 à 5000 km, cette consommation d'huile reviendra à la normale. (Veillez à faire l'appoint avec la même marque et le même type d'huile par la suite).


Comment éviter une consommation excessive d’huile ?

Un bon entretien mécanique du véhicule, effectué en temps voulu, est essentiel. Pour ce faire, suivez les instructions du constructeur. L'huile prescrite par le constructeur doit être changée à l'intervalle prescrit. Si nécessaire, un nettoyage du moteur ou des additifs pour carburant peuvent être utilisés pour nettoyer le moteur de l'intérieur.


Pour des questions techniques:
Contactez le support technique MPM.

Résumé :

  • Ce qui est considéré comme une consommation d'huile normale varie selon les constructeurs automobiles. Cela peut aller de 1 litre tous les 1500 km à 1 litre tous les 5000 km.
  • Une consommation excessive d'huile peut également se produire avec des moteurs modernes.
  • Il est conseillé de vérifier l'huile de manière préventive.
  • Faites toujours le plein avec l'huile moteur prescrite par le constructeur.
  • Conseillez à votre client de toujours avoir dans sa voiture un bidon de réserve d'un litre d’huile de la bonne spécification.
  • Indépendamment des kilomètres parcourus, les constructeurs recommandent de changer l'huile tous les 12 à 24 mois. Le non-respect de cette consigne peut annuler la garantie du fabricant.

Conseils pour l'atelier :

Puis-je utiliser une huile d'une spécification différente ? C’est possible si un constructeur de moteurs a prescrit une huile dont la spécification est plus élevée. Dans ce cas, il faut tenir compte de la possibilité d'une consommation d'huile temporairement plus élevée. Cela se produit parce que l'huile de qualité supérieure nettoie plus vigoureusement, éliminant les dépôts au niveau des segments de piston. Cela devrait se stabiliser avec le temps. En cas de doute, consultez www.mpmoil.com pour trouver le produit adapté à une voiture spécifique.

Quelle huile moteur puis-je utiliser si mon client effectue des vidanges annuelles à des intervalles allant jusqu'à 15.000 km ? Certains constructeurs autorisent l'utilisation d'une huile moteur ayant une spécification différente en cas d'intervalle plus court. Le cas échéant, vous pouvez trouver cette distinction sur le site Internet de MPM. En cas de doute, consultez l'équipe d’assistance technique de MPM.

Conseillez à votre client d'acheter une réserve de 1 litre de l'huile prescrite par le constructeur au moment de l'entretien. Cela réduit le risque de faire le complément avec la mauvaise huile entre deux révisions.

MPM News OEM News
OEM Newsletter 14 - CZ · 845,54 KB
OEM Newsletter 14 - DE · 858,04 KB
OEM Newsletter 14 - EL · 949,67 KB
OEM Newsletter 14 - EN · 851,64 KB
OEM Newsletter 14 - FR · 866,61 KB
OEM Newsletter 14 - HU · 879,48 KB
OEM Newsletter 14 - IT · 851,81 KB
OEM Newsletter 14 - NL · 850,06 KB
OEM Newsletter 14 - PL · 593 KB
OEM Newsletter 14 - RO · 848,9 KB
OEM Newsletter 14 - SK · 869,04 KB
OEM Newsletter 14 - SR · 498,21 KB
OEM Newsletter 14 - SL · 869,85 KB
OEM Newsletter 14 - SV · 858,11 KB
OEM Newsletter 14 - UK · 859,35 KB

Nouvelles MPM

Fermer